Haut de page
>> page suivante
Nous avons recueilli en 2012 environ 8 500 données sur le terrain. Celles-ci se répartissent sur une cinquantaine de communes dont 11 d'entre elles n'avaient jamais été prospectées par l'association. Il s'agit essentiellement de communes du Sénonais (Michery, Sergines, par exemple) et de communes situées dans l'Avallonais (Sainte-Magnance, Sauviny-le-Beuréal).
Les espèces protégées Pas de grandes découvertes cette année. Nous avons recensé 12 stations de plantes légalement protégées régionalement. Ces stations concernent 5 taxons déjà bien connus sur le département : - L'Orobanche d'Alsace (Orobanche alsatica Kirschl.). Cette orobanche redécouverte dans le département en 2003 à Lucy-sur-Cure semble agrandir peu à peu son aire de répartition. Nous l'avons notée cette année à Jussy et Val-de-Mercy. - Le Cytise couché (Cytisus lotoides Pourr.) Fabacée assez régulière sur l'arc des calcaires jurassiques allant de la Forterre au Tonnerrois et Barséquanais. Nous avons pointé de nouvelles stations sur des communes où nous connaissions déjà cette plante (Jussy, Vincelles, Val-de-mercy et Escolives-sainte-Camille). - Le Limodore avorté [Limodorum abortivum (L.) Sw] Une seule nouvelle station notée cette année pour cette orchidacée. C'est à Jussy, une nouvelle commune pour cette espèce. - Le Lin de Léo (Linum leonii F.W.Schultz) Là encore, une seule station pour ce petit lin encore bien présent dans le département. C'est à Perceneige, une commune accueillant déjà d'autres stations - l'Orobanche du thym (Orobanche alba Stephan ex Willd.) Voici peut-être l'espèce la plus rare parmi ces cinq taxons protégés notés en 2012. Nous l'avons notée sur quatre communes nouvelles, Fontenay-près-Vézélay, Ravières et Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes et Saint-Bris-le-Vineux.
Les autres espèces remarquables En 2012, un certain nombre d'espèces rares ont été notées. Trois d'entre elles sont à signaler tout particulièrement : - Le polycnème des champs (Polycnemun arvense L.) Messicole qui a toujours été rare dans le département et qui n'y était plus notée depuis le milieu du 19ème siècle. Retrouvée cette année dans une culture de colza à Nitry - La bifora rayonnante (Bifora radians M.Bieb.) Autre messicole rarissime dans toute la région Bourgogne. Notée cette année à deux reprises, une belle station à Saint-Bris-le-Vineux et une station plus petite à Augy - L'orchis odorant [Gymnadenia odoratissima (L.) Rich.] Orchidacée en forte régression sur toute la région Bourgogne et quasiment au bord de l'extinction dans notre département. Retrouvée en 2008 à Mailly-la-Ville par Cédric Foutel, une nouvelle station fut découverte en 2012 à Vermenton Un grand nombre d'autres plantes rares à très rares ont attiré notre attention. Il s'agit le plus souvent d'espèces connues sur le département mais s'y maintenant souvent que par un nombre très faibles de stations : -L'ammi élevé (Ammi majus L.) Des stations parfois assez étendues dénichées par Roger Launay dans le nord du département à Gisy-les-Nobles et Michery. Egalement trouvé Par marc Douchin à Perceneige et à Saint-Maurice-aux-Riches-Hommes. Notons que cette apiacée semble également s'installer dans le département voisin de la Seine-et-Marne. - La petite cigüe (Aethusa cynapium L.subsp. elata Hoffm. ex Schubler & G.Martens) Sous-espèce bien caractérisée, visible dans les ourlets frais des bords de rivières ou de certaines forêts; semble rare dans le département avec seulement 2 stations connues jusqu'à maintenant. Trouvée cette année à Sainte-Magnance, en bordure du serein. - La Nielle des blés (Agrostemma githago L.) De nouvelles stations pour cette belle messicole à Merry-sur-Yonne, Lichères-près-Aigremont, Vermenton et Diges.
>>>>Voir le bilan 2011
Les observations marquantes pour l'année 2012
>> page suivante